Filters

Politique de gestion de numéros de systèmes autonomes dans la région AFRINIC

Nom de référence
AFPUB-2004-ASN-001
Ancienne référence
afpol-as200407-000
Statut
Implémenté
Date
30 juin 2004
Auteur(s)
Adiel Akplogan

Ernest Byaruhanga
Organisation
AFRINIC

Table des matières
1. Résumé
2. Introduction
3. Champ d’application
4. Définitions
5. Eligibilité pour l’assignation d’un nombre de système autonome (ASN)
6. Propriété et considérations de routage
7. Procédures d’assignation
8. Exigences d’enregistrement
9. Restitution de nombres AS non utilisés
10. Dispositions générales

1.0 Résumé

Le présent document énonce les politiques et recommandations concernant les requêtes, assignations et enregistrements de nombres de systèmes autonomes (AS) dans la région AFRINIC.

2.0 Introduction

L'African Network Information Centre (AFRINIC) est le Registre Internet régional pour l’Afrique et une partie de la région océan Indien (Seychelles, Maurice, Madagascar et Comores). Il est chargé de la distribution d’espaces adresses Internet et des ressources connexes (incluant les nombres de systèmes autonomes) dans la région ainsi que de la coordination du développement et de l’implémentation de politiques pour gérer ces ressources.

Les politiques énoncées dans ce document ont été développées par la communauté à travers un processus consensuel facilité par AFRINIC. Leur implémentation sera assurée par AFRINIC.

3.0 Champ d’application

Le présent document énonce les politiques relatives à la distribution, à la gestion et à l’utilisation de nombres de systèmes autonomes (AS) dans la région desservie par AFRINIC. Ces politiques s’appliquent aux réseaux IPv4 et IPv6. Les politiques de régions autres que celle desservie par AFRINIC se situent hors du champ d’application de ce document.

4.0 Définitions

Les termes et définitions suivants sont utilisés dans ce document.

4.1 Systèmes autonomes (AS)

Un système autonome (SA) est un groupe connecté d’un ou plusieurs préfixes IP utilisés par un ou plusieurs opérateur(s) de réseau(x) selon une politique de routage unique clairement définie.

4.2 Nombre de système autonome (ASN)

Un nombre de système autonome (ASN) est un nombre unique associé à un AS. Cet ASN est utilisé comme identifiant pour permettre à l’AS d’échanger des informations de routage dynamique avec d’autres systèmes autonomes. Les protocoles de routage externes (tels que le protocole de passerelle frontière – Border Gateway Protocol [BGP] décrit dans le document technique RFC 1771) sont utilisées avec les ASN pour l’échange d’informations entre réseaux. Un AS utilise normalement un protocole de passerelle interne pour échanger des informations de routage sur ses réseaux internes.

4.3 Réseaux multiconnectés

Un AS multiconnecté est relié à plus d’un autre AS. Un AS peut aussi être considéré comme multiconnecté s’il est relié à un point d’échange Internet public.

4.4 Politique de routage

La politique de routage d’un AS décrit la façon dont les préfixes de réseaux sont échangés entre cet AS et d’autres systèmes autonomes.

4.5 Objet aut-num

Un objet aut-num est un objet dans la base de données Whois utilisé pour enregistrer des détails d’assignation d’ASN.


5.0 Eligibilité pour l’assignation d’un nombre de système autonome (ASN)

Un nombre limité de nombres AS sont disponibles. Il est donc important de déterminer quels sites requièrent ou non de nombres AS uniques. Les sites qui ne requièrent pas de nombre AS unique doivent utiliser un ou plusieurs des nombres AS réservés à un usage privé. Ces nombres sont : 64512 à 65535 (document technique RFC1930).

Afin de pouvoir prétendre à un nombre AS, l’organisation requérante doit remplir les conditions suivantes :

o Avoir une politique de routage unique (sa politique doit différer de celles des autres passerelles frontières).
o Avoir un site multiconnecté.
o Une organisation est aussi éligible si elle peut démontrer qu’elle peut remplir les critères ci-dessus à la réception d’un ASN (ou dans délai raisonnablement court par la suite).
o Etre un membre en règle d’AFRINIC * (de type utilisateur final ou LIR).

Toutes les demandes d’ASN selon ces critères seront évaluées en fonction des procédures décrites dans le document technique RFC1930 sur les « Instructions pour la création, la sélection et l’enregistrement d’un système autonome (AS) ».

6.0 Propriété et considérations de routage

6.1 Propriété

La communauté Internet considère les ASN comme des ressources publiques qui ne voient être distribuées que lorsque le besoin se fait sentir. Les assignations ou enregistrements ne confèrent aucunement la propriété des ressources. Les organisations qui utilisent les ASN sont considérées comme des « dépositaires » plutôt que des « propriétaires » des ressources et ne sont pas autorisés à vendre ou à transférer ces ressources à d’autres parties.

6.2 Considérations de routage

Une gestion responsable des ASN est requise pour aider à limiter l’expansion des tables de routage globales. L’agrégation de préfixes d’adresses IP contigus dans les systèmes autonomes simples aide à minimiser le nombre de routes annoncées sur l’Internet global.

7.0 Procédures d’assignation

AFRINIC assigne des nombres AS aux systèmes autonomes situés dans la région qu’elle dessert et accepte des demandes de membres et LIR et non LIR ainsi que de non membres remplissant les conditions d’admissibilité énoncées dans la partie 5.0 du présent document.

AFRINIC peut demander toute information qui peut aider à comprendre la politique de routage prévue et de décider si un nombre AS est réellement nécessaire.

7.1 Utilisation des ASN pour le réseau des LIR

Les assignations aux FAI qui utiliseront les ASN sur leur propre réseau sont soumises aux termes suivants :
o Le FAI requérant est responsable de la gestion de l’enregistrement comme indiqué dans la partie 8.
o Le FAI requérant est habilité à continuer d’utiliser l’ASN même s’il change de pairs de réseau ou de fournisseurs de services.
o Les LIR membres d’AFRINIC n’auront pas à payer de frais de maintenance annuels pour les ASN.

7.2 Attribution d’ASN à des non LIR

Les assignations à toute autre organisation qui n’est pas un LIR sont soumises aux termes suivants :
o Le FAI qui utilisera effectivement les ASN doit répondre aux critères énoncés dans la partie 5.
o Le FAI requérant est responsable pour la gestion de l’enregistrement comme indiqué dans la partie 8.
o Des frais uniques d’enregistrement seront facturés pour chaque ASN assigné, comme indiqué dans le barème de frais d’AFRINIC. Par la suite, AFRINIC facturera l’organisation tous les trois ans pour des frais de maintenance annuelle, payables à la date d’anniversaire de l’assignation initiale.


8.0 Exigences d’enregistrement

Tous les ASN assignés doivent être enregistrés publiquement dans la base de données Whois d’AFRINIC. AFRINIC créera l’objet « aut-num » y relatif dans la base de données.
Tous les attributs de l’objet « aut-num » doivent être correctement enregistrés conformément à la documentation de la base de données Whois d’AFRINIC. Sans limiter ces conditions générales, les parties 8.1 et 8.2 décrivent les conditions spécifiques pour les enregistrements d’ASN.

8.1 Enregistrement de personnes de contact

Les personnes de contact administratif et technique doivent être enregistrées pour tout ASN assigné.
Le contact administratif enregistré (« admin-c ») est la personne responsable pour l’ASN et doit généralement se trouver physiquement sur le site de l’AS.
Le contact technique (« tech-c ») n’a pas besoin de se trouver physiquement sur le site de l’AS, mais il doit être une personne responsable de l’opération quotidienne de l’AS en question.

8.2 Enregistrement de politiques de routage

AFRINIC recommande l’enregistrement de la politique de routage dans la base de données Whois pour chaque ASN assigné.

8.3 Mise à jour des données d’enregistrement

Les LIR responsables pour les ASN doivent mettre à jour l’objet « aut-num » dans la base de données Whois d’AFRINIC Whois en cas de modification des données d’enregistrement.

9.0 Restitution d’ASN non utilisés

Tout ASN qui n’est pas utilisé par l’organisation qui l’a initialement reçu doit être restitué. AFRINIC le replacera alors dans la réserve publique de nombres AS pour être réassigné à un autre système autonome dans la région AFRINIC.

10. 0 Dispositions générales

AFRINIC peut publier d’autres instructions relatives aux ASN, incluant les détails de facturation (frais de recouvrement de maintenance) et contrats connexes, les formulaires de demande, une description plus détailles des procédures d’évaluation, les pratiques à adopter par les LIR requérant des ASN et des informations qui peuvent aider les organisations dans leurs demandes d’ASN.

Le système hiérarchique des nom des domaines permet des noms de domaine à être associé à des adresses IP et la résolution inverse exécute la fonction contraire.